se lancer metier diagnostiqueur

Se Lancer dans le Métier de Diagnostiqueur Immobilier

Pour réussir sa carrière, une bonne base et un bon début sont nécessaires. Dans le cas où vous avez opté pour la profession de diagnostiqueur immobilier et que vous avez terminé votre formation, voici quelques conseils pour vous lancer dans le métier.

Après un stage, vous êtes certifié, prêt à effectuer des diagnostics réglementaires. Vous avez le choix entre travailler pour le compte de quelqu’un ou vous installer à votre propre compte.

Bon nombre d’experts sortants choisissent la deuxième option, pourtant plus difficile que la première du fait qu’elle requiert de l’initiative et beaucoup de volonté. Mais, ils réussissent. Comment font-ils, quels sont leurs secrets ? Nous allons essayer de vous développer le plus explicitement possible les étapes clés à respecter et les équipements à acquérir pour garantir une entreprise pérenne.

Les étapes à respecter

1) Analyse du marché – Business plan

Une entreprise pérenne se doit de durer dans le temps et d’être compétente dans son domaine. La première chose est donc de bien connaître le marché dans lequel on évolue. Informez-vous. Tissez des relations avec les principaux acteurs. Internet, en particulier les forums du diagnostiqueur immobilier, ainsi que les réseaux sociaux professionnels, vous seront d’une aide précieuse. Puis, dressez votre business plan dans lequel vous allez établir votre stratégie d’entreprise. Au préalable, n’oubliez pas de vous définir un statut juridique.

2) Formalités administratives

En termes de statut juridique, vous choisissez soit l’entreprise individuelle soit la société. Les formalités administratives qui suivront dépendront de ce choix. Dotez-vous d’un véhicule et d’un siège social dont le plan et la disposition des locaux correspondent au mieux à la structure de votre entreprise. Sachez que le Centre des Formalités des Entreprises est à votre disposition pour toute demande d’assistance.

3) Adhérer à une fédération

Dans un secteur aussi dynamique que celui du diagnostic immobilier, vous n’êtes jamais seul. Outre le CFE que nous venons de mentionner ci-dessus, plusieurs fédérations sont prêtes à vous accueillir à bras ouverts. En adhérant à l’une d’entre elles, vous bénéficierez d’aides et de conseils sur différentes questions telles que la veille juridique, ou comment exercer intelligemment le métier ? Comment défendre les intérêts de la profession ? Etc.

En effet, une boîte en plein développement n’est jamais épargnée de difficultés. Elles résident notamment dans :

  • l’optimisation des marges bénéficiaires. Pour surmonter les obstacles y afférents, il faudra être au courant de l’évolution du marché et des prix de revient.
  • la modélisation financière. Elle consiste à établir un modèle interne reflétant fidèlement l’activité de l’entreprise. Ainsi, vous saurez prendre une disposition en cas d’imprévu.
  • La recherche de la rentabilité et l’amélioration de la performance. Elles nécessitent le suivi de la qualité des services et des investissements.

4) Entreprise indépendante ou franchisée ?

Faites le choix ! Voudriez-vous être assisté ou garder votre indépendance ? Certes, être indépendant est plus économique, mais sachez également que les franchises pourront vous apporter plus d’activités.

5) Recrutez un comptable

Il est temps de recruter votre responsable financier, un homme de confiance. Bien sûr que cette étape n’est pas obligatoire, mais la délégation des tâches financières vous épargnera du temps, pour que vous puissiez vous consacrer à la gestion courante de votre entreprise. Toutefois, restez au courant de la situation financière de votre société afin de pouvoir prendre de bonnes décisions à tout moment.

6) Les démarches bancaires

Comme les finances font partie de vos préoccupations quotidiennes, votre banque sera votre premier partenaire. Dès la création de votre boîte, ouvrez un compte, cherchez des financements et des moyens pour faciliter votre gestion de caisse. Bref, établissez programme rigoureux sous la forme d’un business plan pour rendre facile les premières négociations.

7) Les supports de communication

Toute négociation se termine par la conclusion d’un accord. Les prises de rendez-vous et toutes les actions du même genre nécessitent des supports. Cartes de visite, plaquettes commerciales, tampon représentatif de la société et site Internet régulièrement mis à jour… Ces outils, à ne pas négliger, valorisent votre image. Ce sont vos premiers atouts commerciaux.

8) Concevoir son parc informatique

La nécessité d’un site Internet vous appelle à concevoir votre parc informatique. Il comprend vos ordinateurs et vos logiciels notamment les logiciels de production de rapport. Le tout sera géré par une personne compétente. Les tablettes PC sont également très tendances chez les diagnostiqueurs. La nécessité d’une connexion n’est plus à rappeler.

9) Assurances

La plus importante est l’assurance Responsabilité Civile Professionnelle. Elle est obligatoire. Les autres tels que l’assurance automobile ou l’assurance multirisque bureau, etc. sont juste recommandées. Si vous êtes franchisé ou membre d’une fédération, pensez à consulter le tarif d’assurance, il est plus avantageux.

Les équipements à acquérir

En réalité, les détails portant sur le matériel complet d’un diagnostiqueur immobilier font l’objet de tout un document. Dans le présent billet, nous nous contenterons de les énumérer pour que vous puissiez avoir une vue d’ensemble :

  • Le matériel de mesures doit comprendre au minimum des analyseurs de plomb, une caméra infrarouge pour le DPE, un humidimètre, un kit de détection acoustique, un contrôleur de sécurité gaz et un endoscope.
  • Pour le diagnostic électricité, des adaptateurs électriques, un enrouleur, une perchette, des cordons, des pinces et des pointes.
  • Pour la sécurité, des lunettes de protection, une visière, des gants et des tournevis isolés, un masque, un tapis isolant et une combinaison pour le repérage de l’amiante.
  • Du matériel de détection composé d’un détecteur de tension et d’un détecteur de monoxyde de carbone pour le diagnostic gaz.
  • Pour protéger votre analyseur plomb, disposez d’un coffre-fort.
  • Contre l’incendie, vous devez avoir au moins un extincteur à votre disposition.
  • Un laboratoire d’analyse ne sera pas superflu : en effet, pour l’analyse de l’eau, ayez en votre possession un kit complet de prélèvement de légionnelles. La potabilité sera évaluée grâce au kit de prélèvements bactériologiques et/ou chimiques.

Vous voilà fin prêt. Tout matériel acquis, il est temps de tout mettre en pratique. Commencer par développer votre stratégie commerciale. Bonne réussite !

Réagissez...

*